[BD] Yoko Tsuno

Publié le

Yoko Tsuno, mais qu'est-ce donc ?

C'est une partie de mon enfance, et aussi une bande dessinée de Roger Leloup mettant en scène une mignonne ingénieure en électronique japonaise, Yoko. Et si dans le premier tome, son rôle de personnage principal n'est pas clairement mis en avant, c'est bien elle qui le sera pour les suivants. C'est une jeune femme pleine de qualité, autant intellectuelles que physiques. Dotée d'une profonde humanité et d'une touche d'exotisme pour nous lecteur occidentaux, Yoko était la femme qu'on voulait devenir, forte, intelligente, femme, libre, mais pas seule. Et jolie, faut le dire aussi ^^

[BD] Yoko Tsuno

L'ensemble de l'oeuvre est un mélange d'action, de science fiction (voyage dans l'espace, voyage dans le temps), de polar/espionnage, teinté d'histoire et de légendes, qui met quasi systématiquement en avant les principes de l'amitié et de la tolérance. La science qui est aussi un thème très présent est principalement utilisé pour démontrer que si mal utilisée elle peu être démoniaque, si on en fait bon usage, la science améliore la vie des gens et peu soulager beaucoup de maux.

Les dessins de Leloup sont une des grandes qualités (si ce n'est la plus grande) de cette série, que ce soit dans les paysages spatiaux grandioses, les cavernes sous-terraines occupées par les Vinéens, le chateau écossais de la proie et l'ombre, le magistral orgue de l'orgue du diable ou des décors plus techniques comme dans la frontière de la vie. Tous sont très bien documenté et d'après certains commentaires que j'ai pu lire ça et là sur le net, on retrouve à Rothenburg des endroits déssinés par Leloup dans la BD. (un jour je vérifierai moi-même... un jour...)

[BD] Yoko Tsuno [BD] Yoko Tsuno [BD] Yoko Tsuno [BD] Yoko Tsuno

Roger Leloup est aussi très rigoureux dans le dessin de ses machines volantes qui sont à chaque fois extrèmement travaillées et renforcent le réalisme de la série. (Bon ok c'est de la SF, donc niveau réalisme, c'est relatif hein ^^)

On peut aussi mentionner le fait que malgré le coté SF, Leloup s'est beaucoup documenté au niveau scientifique, autant pour dessiner que pour developper ses histoires.

Dans ses aventures, Yoko est accompagnée par des compagnons rencontrés au premier tome et qui complètent sa personnalité. Du pitre attachant à l'ami fiable et solide mais un peu rigide, en passant par une enfant, des extra-terrestres, une organiste allemande, une terrienne venue du futur et plein d'autres, Yoko n'est jamais seule, même au confins de l'espace et du temps.

En résumé, la série semble véhiculer des bons sentiments à gogo, ce n'est pas faux, mais c'est aussi ce qui fait son interêt. J'ai toujours aimé lire les Yoko Tsuno parce que les tomes me racontent une histoire. Et que moi j'y crois, malgré le fait qu'aucune ne soit réellement possible, le scénario travaillé et les dessins rendant le tout parfaitement plausible pour le lecteur. C'est un gros coup de coeur de mon enfance (avec mon amour pour Canardo, je suis tout terrain en BD) et je ne peux que conseiller la série à tous, petits et grands.

Et puis y'a de l'humour aussi.

 

A ce jour la série comporte 27 tomes (et je n'ai toujours pas acheté le dernier !!!!):

1. Le Trio de l'étrange (1972)
2. L'Orgue du diable (1973)
3. La Forge de Vulcain (1973)
4. Aventures électroniques (1974, six courts récits)
5. Message pour l'éternité (1975)
6. Les 3 soleils de Vinéa (1976)
7. La Frontière de la vie (1977)
8. Les Titans (1978)
9. La Fille du vent (1979)
10. La Lumière d'Ixo (1980)
11. La Spirale du temps (1981)
12. La Proie et l'Ombre (1982)
13. Les Archanges de Vinéa (1983)
14. Le Feu de Wotan (1984)
15. Le Canon de Kra (1985)
16. Le Dragon de Hong Kong (1986)
17. Le Matin du monde (1988)
18. Les Exilés de Kifa (1991)
19. L'Or du Rhin (1993)
20. L'Astrologue de Bruges (1994)
21. La Porte des âmes (1996)
22. La Jonque céleste (1998)
23. La Pagode des brumes (2001, suite directe du 22)
24. Le Septième Code (2005)
25. La Servante de Lucifer (2010)
26. Le Maléfice de l'améthyste (2012)
27. Le Secret de Khâny (2015)

 

 

 

 

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article