[Livre] Le jour avant le lendemain

Publié le par Yuuki

Le Jour avant le lendemain de Jørn Riel est un roman court (à peine 130 pages) mais puissant. Bien plus qu'un simple livre c'est une magnifique leçon de vie.
 
Résumé : Perdus dans le nord du Groënland, une tribu d’esquimaux vit sa vie, au rythme des saisons, au rythme du jour qui parfois disparait longtemps... Ninioq est une vieille femme, avant de partir elle doit assurer une dernière mission, surveiller la viande à sécher sur une île. Accompagnée d'un de ses petits fils, Manik, elle en profite pour lui transmettre l'héritage des traditions et des coutumes de son peuple, elle qui a tant vécu et tant vu. Isolés sur l'île et coupés du monde ils attendent qu'on vienne les chercher... Mais l'attente se prolonge anormalement et Niniok s'inquiète. Ils décident alors de quitter l'île, mais que vont ils découvrir...?
 
Pourquoi personne n'est venu les chercher ?
Niniok et Manik sont-ils les derniers humain sur cette terre ?
Alors comment et surtout pourquoi survivre ?
 
Extrait :
L'inquiétude continuait à tourmenter Ninioq. Peut être était-ce une requête de l'âge, pensait-elle, un souhait de voir une longue vie se conclure avec un sens, ou une explication. Auquel cas l'inquiétude était sans doute stupide. Car la vie ne donne aucune explication et n'a pas d'autre sens que la continuation de l'espèce. Mais justement, c'était peut-être ce dernier point qui était à l'origine de son inquiétude. 
 
L'angoisse de Niniok est palpable, la vieille femme qui aspire à un départ tranquille doit à présent survivre, pour Manik. C'est elle qui doit maintenant lui transmettre les clés de la survie et la mémoire des ancetres. Elle, si fatiguée et lasse et ce petit, si fragile et innocent, il forment un couple "grand-mère/petit fils"  dont la tendresse mutuelle tranche avec l'environnement, la nature violente et sans pitié.

La fin, dans la lignée du reste, dure et belle à la fois peut surprendre. J'ai trouvé un peu abrupt sur le coup, mais avec du recul elle est parfaitement bien intégrée.
 

 
C'est un livre bien petit pour les émotions qu'ils transmet, et c'est surtout un livre qu'on n'oublie pas. Une sorte de documentaire sur la vie d'un peuple mal connu (de moi en tout cas) et même si je n'en suis pas passionnée, j'ai été fort interessée par des coutumes et des traditions étroitement liées à la survie directe des humains. C'est aussi une belle et douloureuse façon de montrer que même si la nature est hostile, l'homme reste encore et toujours le seul responsable de la destruction de sa propre espèce. Constat amer.
 
Mais ne vous en privez pas !
Lisez-le! Lisez-le! Lisez-le! Lisez-le!
Ils vous attendent...


 

Il existe aussi une adaptation canadienne de ce livre en un film du même nom que je n'ai pas vue par contre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jour_avant_le_lendemain

Publié dans Livre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article