[Drama Coréen] Hwarang

Publié le par Yuuki

HWARANG
(Article sans spoiler)

Pays  : Corée
Année : 2017
Episodes : 20
Cast :

Park Seo Jun : Mu Myeong / Sun Woo Rang
Go Ara : Kim Ah Ro
Hyung Sik [ZE:A] : Sam Maek Jong / Ji Dwi
Do Ji Han : Park Ban Ryu
Minho [SHINee] : Kim Su Ho
Jo Yun Wu : Kim Yeo Wul
V [BTS] : Seok Han Seong

Résumé sans spoiler : Il était une fois, durant l'époque des 3 royaumes de Corée, dans le royaume de Silla, une reine qui avait caché son fils des yeux de tous "pour le proteger" et ainsi régner à sa place. Elle avait créé également un groupe d'élite sociale et projetait de leur dispenser un entraînement de commandos, pour en faire un groupe de protection du futur roi. Et leur pouvoir serait infini, ils feraient se lever le soleil par la seule force de leur pensée et tout... Non je blague.

Bien sûr, elle les avait choisis tous très mignons et sympathiques et ils s'entendaient le plus merveilleusement bien du monde. Non je rigole encore, ils pouvaient pas se blairer. Mais ils étaient beaux, ça c'est vrai.

Pourquoi j'ai regardé : Et bien comme d'habitude, le casting. Et cette fois (encore) rien de plus.

Est-ce que j'ai aimé : Dans la mesure où je l'ai abordé comme une gentillette comédie en costume, oui. Si je l'avais envisagé comme un vrai drama historique j'aurais été déçue.

Les mignons sont... Bon c'est absolument pas crédible si on regarde le truc comme quelque chose d'historiquement correct, c'est blindé d'anachronismes et d'humour contemporain. Mais c'est très plaisant si on accepte de le voir comme une bonne comédie dramatique mettant en scène une bonne équipe de ptits chatons mignons qui s'aiment pas mais qui vont grandir moralement pour former un groupe d'hommes virils et efficaces. Et même que sans doute ils seront super potes à la fin.

Les filles sont présentes aussi et c'est bien pour pas que ça tourne au bon gros drama de caserne militaire avec les bonne blagues qui vont avec. Ca met un peu de fraicheur dans tout ça, et puis y'a plein de romance !! Pas que je sois contre la romance entre mecs, mais bon avec le coté dortoir et douche communes, ça me semble un peu facile de partir sur cet axe. Et puis les filles elle sont cool (sauf la reine qui est clairement une vraie connasse) Jveux être leur copine et boire des très gros verres avec elles aussi...

Niveau réalisation, j'aime bien, c'est le concept que j'appelle "le moyen âge propre et funky", c'est à dire que c'est une époque où y'a pas de béton, ni de bitume, ni vraiment de reel dentifrice MAIS tout le monde porte des fringues impeccables et des dents nikel. Et même si c'est un peu ridicule, j'aime bien, c'est propre et on dirait que même la boue sent bon. Et y'a même une super boîte où on peu picoler en écoutant un bon pti groupe de musique en live... Ouaip.
Les scènes de baston ne donnent pas la nausée, parfois vous savez ça bouge tellement vite que mon cerveau n'a pas le temps de suivre, là c'est pensé pour ma lenteur neuronale et donc c'est cool. Je vois tout bien qui c'est qui tape qui et tout...Et là on en revient à mon concept de tout-doit-être-nikel, dans les heures qui suivent les combats, les habits sont propres et racommodés
(alors que je vois comment je galère pour récuperer les pantalons des Gremlins avec des tâche d'herbe et de sang, je dis, il me faut leur secret de l'époque hein -surtout que ça recoud les trous aussi, c'est tellement magique)

Niveau scénario, venons-en, c'est... bah c'est comme c'est hein, c'est un mélange de comédie et de tragédie. Le trône est quand même accaparé par une affreuse bonne femme qui bute à tour de bras tout ce qui lui plait pas (et même ce qui lui plait) et qui refuse de céder le pouvoir à son fils. Du coup c'est pas non plus ambiance club de vacances à la grande motte... Faut qu'ils fassent gaffe les mignons, parce que Madame la reine elle a le coup d'épée facile. Cela ne les empêche pourtant pas de faire les couillons, que ça soit dans le style "faisons donc le mur cette nuit, tout ira bien" ou dans le genre "montons donc un spéctacle de hip hop, ça va faire un boeuf"... Globalement toutes les scènes réunissant les mignons sont sujettes à rire. Parce qu'ils se disputent comme des enfants, parce qu'ils se font avoir comme des enfants, parce qu'ils réagissent souvent comme des enfants tout mignons en bref, c'est pas Hwarang, c'est la crèche !!

Si j'éxagère carrément. Car ça ne concerne que le début, ensuite, comme prévu ils vont évoluer, passer par la case adolescent en crise et j'espère qu'un jour ils seront tous adultes et heureux. Voilà.
 

 

Zoom sur les mignons heu, les personnages:

Personnages importants

Ha Ro
Ha Ro c'est la fille simple et sympa avec un petit caractère et une capacité à raconter des chouettes histoires de cul romance qui ravissent tout le royaume. C'est un peu l'ancêtre d'internet et de ses fanfictions en fait, mais en chair et en os et en robe d'époque. En plus de ça c'est la fille du médecin local qui a un passé commun mysterieux avec la reine. Comme elle est elle-même un peu medecin (ouais elle a pas fait la fac, mais elle a bien regardé son petit papa traiter les gens donc elle sait faire un pansement.) le destin lui offre le job de rêve de soigneur au beau milieu des mignons, la vie est belle... J'ai aimé ce personnage pour son implication dans l'histoire sans rajouter de mélo-romantique à la con, elle est amoureuse et elle change pas d'avis comme de chemise (quoi qu'à l'époque il changeaient pas souvent de chemise j'ai l'impression, mais passons...). En résumé, Ha Ro c'est la bonne copine raleuse, la soeur au tempérament maternel et l'amoureuse éperdue dans le même personnage, et moi j'ai trouvé ça cool.

La reine
C'est une connaaaaaaaasse.
C'est quand même une meuf qui a isolé son propre fils pendant ... depuis sa naissance en fait, pour son bien. Pour son bien à elle ouais!!! Pendant que le pauvre petit se fait pousser des complexes d'infériorité, elle s'est posée sur le trône et règne d'une main de fer sur le royaume. Tranquille. Et puis comme c'est commode, elle fait executer tous les pauvres malheureux qui ont le malheur de voir le roi ou de comprendre qui il est. Au départ je vous avoue que j'ai détésté ce personnage au moins autant que les choux de bruxelles de la cantine et c'est franchement pas joli-joli comme comparaison. Mais au fil du drama, lorsque se dénouent les langues et que les secrets se dévoilent, elle apparait surtout  comme une femme qui lutte en permanence. Elle lutte pour ses idées, pour ses idéaux aussi, et réagit plutôt en accord avec son statut pour protéger ce pour quoi elle a tant sacrifié. C'est une femme très dure qui est guidée depuis trop longtemps par la peur de voir sa lignée disparaître ce qui fait d'elle une reine assez efficace, mais en tant que mère c'est un échec total. Ce n'est pas sans rappeller les nombreux autres exemples de dramas où le trône est par certais cotés un fardeau extrêmement lourd.

Kim An Ji
Alors lui, c'est un peu complexe. C'est le père de Ah Ro et un médecin sans aucun doute plein de talents et d'empathie qui n'hésite pas à soigner gratos, mais il a une curieuse relation avec la reine. Un passé qui reste à expliquer, qui le pousse à accepter Sun Woo comme son propre fils. Il parait être un homme gentil et serviable, faisant passer la sécurité de sa fille avant tout. Mais c'est aussi un homme à la famille brisée qui pourrait s'avérer bien dangereux, non pas par ses actions propres mais plus par celles qu'il ne fera pas. Bien qu'il soit un personnage important, gentil et que sa colère intérieure soit plus ou moins justifiée, ce n'est pas un personnage pour qui j'avais beaucoup de compassion curieusement... je ne saurais l'expliquer...


Les mignons

Sun Woo
Personnage central, il arrive dans le drama en tant que bouseux de la campagne, et puis par beaucoup de retournement de situation, il se fait une bonne place dans la troupe de commando. Parce qu'il a naturellement une sorte d'autorité et de leadership qui entraîne rapidement les autres. Il a en plus de ça, un passé mystérieux que le drama revèle petit à petit.

Ji Dwi
C'est un personnage très torturé, il hésite beaucoup et n'a que peu de confiance en lui. Il se considère d'ailleurs lui-même comme un lâche et parait beaucoup en souffrir. -le pauvre- Il forcera un peu son entrée dans le groupe de Hwarang et c'est une bonne idée car il va y grandir et affirmer son caractère. Il s'attachera à Sun Woo, et avec lui entretiendra une relation "chien/chat" des plus sympatiques...

Ban Ryu
Lui par contre, la confiance en lui, c'est un peu son truc. Du moins en apparence.
Fils (adoptif) d'un haut gradé de la cours, il joue un peu les troubles fêtes sur ordre de son (pseudo)papa. Contrairement à Ji Dwi qui s'affirme, lui perd de sa constance à mesure qu'il s'intergrera dans le groupe... Il prendra souvent Su Ho à parti, pour tout et n'importe quoi, les deux ne se supportant pas.

Su Ho
C'est un personnage implusif et gentil, qui est victime d'un gros succès auprès des filles. D'ailleurs à chaque sortie, c'est un peu comme dans un concert de Kpop, ça hurle de partout... mais bref. Il est performant au combat ce qui en fait un élément très actif de la troupe - surtout qu'il est aussi assez promt à faire n'importe quoi. Il est clairement dans le camp de la reine et donc potentielement du futur roi.

Yeo Wool
Personnage franchement étonnant, il donne un petit coté frais à la troupe. On le voit souvent calme et réfléchi (même si je le soupçonne, que dis-je, j'affirme qu'il ne réfléchi pas du tout, il mate les autres c'est tout.) Je trouve qu'il est par contre très fort pour deviner les sentiments des autres où dénouer des situations de malentendus. Et c'est cool parce que les autres...

Han Seong
Lui c'est le bébé de la troupe. Celui qui me fait penser à préparer le gouter des gosses dans leur cartable quand je le voit (et c'est cool pour eux, merci petit) Il est choupi et electrique come un enfant, par contre les combats, les épées c'est vraiment pas son truc. Du coup il est super malheureux au départ dans la troupe de commandos. Mais comme il est un peu fort dans sa tête, il prend sur lui et cherche des points positifs à sa situation.

Est-ce que je le recommande : Wi bien sûr. (oui ça manque d'argument hein ? Et bien je n'en ai pas ^^, mais regardez-le quand même)

A noter que le groupe des Hwarang à réellement existé, et qu'on peut traduire ce terme par quelque chose comme "jeunes gens en fleur" et c'est super élégant comme nom de groupe, ça fait pas trop trop commando d'élite par contre... "Rendez-vous les vilains, nous sommes le commando des mecs fleuris et vous êtes cernés !"... wesh, ils ont les genoux qui claquent là, les autres...
Ce coté "fleur" du nom faisait référence à leur éducation intellectuelle et leurs capacités artistique et non à leur apparence physique. Je remercie le drama d'avoir fait (entre autre) cet ajout à l'histoire, for my eyes only.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article