[Cinéma] Le film de la semaine #2

Publié le par Yuuki

 Le film de la semaine

Pour cette nouvelle semaine, j'ai selectionné un film chinois, encore, pour une raison simple mais extêmement valable : il y a le mot vampire dans le titre. Et c'est tout. Oui, je sais c'est léger... Mais trêve de bavardage, place au film de cette semaine, nous parlerons donc de....

____________________________________________

Vampire cleanup department

 

Année : 2017 - Pays : Hong Kong - Réalisation : Yan Pak Wing, Chiu Sin Hang - Scénario : Yan Pak Wing, Ho Wing Hong, Ashley Cheung - Casting : Babyjohn Choi, Chin Siu Ho, Lin Min Chen, Richard Ng, Lo Meng, Bonnie Chiu, Yuen Cheung Yan, Siu Yam Yam, Jiro Lee

~ Bande annonce ~

Tim, un jeune homme orphelin, vivotte en prenant soin de sa grand mère. Quand un jour tout bascule, il est témoin puis victime d'une attaque de vampire... Mordu, paniqué, perdu, il sombre dans l'inconscience. Et se reveille au sein d'une organisation gouvernementale dédiée au combat contre les vampires...

Synopsis par Yuuki

Le truc qui vous semble d'une classe folle n'est-ce pas, costumes de super héros, artillerie digne de Men in Black, c'est ce qu'il y a dans votre tête actuellement ? Voici nos men in ... heu...

Le film ne met pas en avant une technologie avancée ou des personnages aux capacités physique de commandos d'élite, mais présente plutôt une équipe de gens à première vue ordinaires. Et quelque part entre le film d'horreur et la comédie, ces gens vont traquer le vampire avec des balais, des amulettes, des pelles et un camion poubelle. Et ça fonctionne plutôt bien, les membres de l'équipe ont tous un rôle bien défini ce qui permet des interventions rapides et nettes jusqu'au jour où Tim débarque dans l'équipe...

Tim c'est ce jeune homme dont je parlais au début, car Tim n'est pas ordinaire, Tim est immunisé contre les effets de la morsure des vampires. Mais Tim est un poltron alors patiemment, chaque "ancien" essayera de lui transmettre son savoir pour en faire le futur chasseur de vampire. Il lui faut apprendre vite, et beaucoup. De la théorie sur les vampires, la création d'amulettes, le combat au balais... Le film s'axe donc sur l'aprentissage et l'évolution de Tim plus que sur de la réelle chasse au vampire, ce qui n'était pas pour me déplaire parce que ça apporte un vrai plus à l'histoire banale de vampires à exterminer. Et quand Tim se retrouve à devoir lui-même supprimer un des vampires qu'ils ont attrapé, tout se complique. Tim est humain et ses sentiments le bloquent, il se retrouvera affublé d'une gentille petite vampire muette mais il brise par cette occasion les règles de l'organisation.

C'est un film totalement adapté pour moi dans la mesure où le coté "horreur" est largement compensé par le coté "humour". Et si quelques scènes sont flippantes la plupart du temps c'est supportable. Cela ne veut pas dire que le film est mou, mais la chasse au vampire est vraiment présentée comme un travail quotidien ordinaire. Contrairement à Men in Black où on tombait dans l'extraordinaire et la démesure, ici ce sont des gens ordinaires, équipés d'outils qui nous sont très familiers (en dehors peut être des amulettes anti-vampires que je n'utilise pas chez moi) Et du coup, on ressent moins le danger pour les petits personnages, alors quand il arrive, on est surpris et tendu, genre "ha oui flûte, c'est des vampires, pas des vieilles canettes qu'ils ramassent". Il y a une alternance au niveau du rythme qui donne de la vie au film.

Et franchement, le petit Tim et la petite vampire sont tous les deux absolument adorables, chacun dans son style. L'un profondément humain et carrément naïf, l'autre vampire, absorbant non pas le sang de Tim mais son humanité. Elle apprend de lui pour tout et lui fait confiance, ce qui en fait un personnage difficile a mettre dans une case. C'est une vampire donc théoriquement à supprimer, mais elle est aussi super choupinette et on aimerait la garder un peu avec nous (et avec Tim). En fait on est carrément dans la même position que lui face à elle et c'est pas simple...

En bref, une petite comédie d'horreur pleine de bon sentiments, de balais et de camions poubelles. Un joli conte sur la tolérance, les vampires et l'apprentissage.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article