[Drama japonais] Beautiful Bones

Publié le par Yuuki

Beautiful Bones: Sakurako's Investigation

(Article sans reel spoiler)

Titre original : 櫻子さんの足下には死体が埋まっている
Pays  : Japon
Année : 2017
Episodes : 10
Cast :

Arisa Mizuki : Kujo Sakurako
Taisuke Fujigaya : Tatewaki Shotaro
 

Résumé sans spoiler : Sakurako Kujo est ostéologue, c'est à dire une spécialiste de l'étude des ossements. Elle est un jour sollicitée par le jeune Shotaro, employé de musée pour identifier des ossements... De fil en aiguille, elle sera ammenée à faire équipe avec le jeune homme et la police pour aider à résoudre des meurtres.

Pourquoi j'ai regardé : Parce que je suis un peu débile et que je ne lis que rarement les synopsis, et que quand je le fais, je ne lis pas forcément tout. Du coup je pensais que c'était un remake de la série US Bones que j'avais bien aimée. Et une version japonaise me tentait pas mal...

Est-ce que j'ai aimé : Et bien... c'est vraiment pas mal. Ce n'est pas du tout, mais alors pas-du-tout un remake de Bones et la comparaison s'arrête avec l'ostéologie. En effet Sakurago n'est absolument pas spécialiste des ossement humains et sa principale activité consiste à reconstruire des squelettes d'animeaux. D'où les demandes du musée, qui eux ne savent pas distinguer les ossements humains de ceux des autres bestiaux. (moi non plus remarquez... je devrais pouvoir identifier un ou deux os de poulet et probablement vous dire si c'est une arrête de poisson ou pas mais mon expertise s'arrêterait rapidement...)

Donc nos petits employés de musée apportent régulièrement des ossements à Sakurago mais le caractère froid de celle-ci en fait une épreuve un peu redoutée. C'est pour cela que dans une très grande maturité et un esprit d'équipe inégalable, ils vont tous voter pour envoyer le nouveau. Pensant à la fois faire une bonne blague au jeune homme et se débarasser de ce qu'il estiment être une corvée, il vont sans s'en rendre compte connecter les deux personnages principaux du drama. Alors oui, à ce moment là, je pensais encore vraiment qu'il y avait deux personnages principaux, la suite me donnera tord, mais on en reparlera.

Notre drama est alors lancé, nous connaissons notre petit Shotaro (en la personne de Taisuke Fujigaya qui sans être un acteur génial se débrouille pas si mal pour le coup) mais nous n'avons auune idée de qui est Sakurago. (Vous si, vu que j'ai mis une photo avant) N'ayant bien sûr pas regardé le casting, ni l'animé, je nageais en pleine spéculation, etait-ce une jeune et jolie fille toute pleine de kawaii-itude ou une femme plus agée, une adepte de hard metal ou une inconditionnelle de musique classique ? A quoi allait ressembler l'ostéologiste ? J'ai même envisagé que Sakurago soit la femme qui lui ouvre la porte, une femme assez agée (mais on ne nait pas spécialiste hein, faut un certain âge pour que ça soit crédible) et à l'apparence agréable et sympathique. Mais non cette femme est en fait la gouvernante de Sakurago, et nous y voilà, Sakurago est... parfaite. J'ai un peu peur en la voyant au départ, le duo fait d'une très belle femme spécialiste de quelque chose et d'un petit bichon innocent, ça me semblait parti droit dans le mur du DEJA VU !! Mais rapidement, Sakurago présente un caractère bien loin de la femme torturée qui n'attend qu'un mignon pour lui soigner le coeur, elle se débrouille très bien avec son coeur et ce qui la branche ce sont les gens plutôt morts avec les os apparents. Quant à Shotaro, lui il veut simplement faire son boulot sans vagues, le grand amour n'est pas encore dans ses plans. Rassurée que le drama de fonce pas tête baissée dans une romance qui prendrait le pas sur un scénario qui semblait quelque peu interessant, j'ai continué mon visionnage.

Je ne vous raconte pas ma surprise quand j'ai vu que cette femme est plus âgée que moi.
Je vous épargne aussi la jalousie qui m'anime depuis~ (><)

Le drama s'axe sur des petites enquêtes, enfin petites non, sur des enquêtes supposées annexes et une sorte de fil rouge qui est une enquête non résolue de l'oncle de Sakurago. Enquête qui a pour but d'arrêter un ou plusieurs individu.s responsables de meurtres et du vol atypique d'un os particulier sur les cadavres, l'os sphénoïde. Alors je vous vois bien devant ce mot, avec la même tête que moi la première fois. Et comme je suis sympa, et que cet os est vraiment très joli, je vais vous montrer le mien. Non je plaisante, cet os se situe dans le crâne et je ne démonte jamais un truc que je ne sais pas remonter. Mais sur internet, il y a de très jolies illustrations et photos du truc...

http://www.decas.univ-nantes.fr/certif2010/OsteologieCrane2010/Site5/Os_sphenoide_ant.html

Vous ne trouvez pas cet os charmant ?

Bref, le drama est parsemé de cadavres et d'ossements mais l'ambiance est assez calme et posée. la quantité de personnages qui interviennent est limitée et surtout ils interagissent tous ensemble ce qui donne une impression de "grande famille", en particulier lorsqu'ils se retrouvent chez Sakurago. Cette femme qui n'avait pas de relations sociales se retrouve a offrir thé et petits gateaux à des gens !! Pour le plus grand bonheur de sa gouvernante qui pousse un peu le truc...

Niveau personnages justement, nous avons donc les employés du musée qui sont tous présentés comme des gens calmes et peu ambitieux. Sans être des loosers pour autant !! Ils ont leur place au musée (comme dans le drama) et aspirent à une vie ordinaire, tout en ayant eux même certaines ombres dans leur passé, qui seront exploitées pendant le drama. Notre ostéologue assure le coté scientifique un peu malgré elle au départ, puis on sent rapidement en elle une envie de s'investir pour résoudre les enquêtes et pour finir un duo de policiers pour s'occuper de tout le coté légal des affaires. L'un des policiers est par hasard (haha, le hasard dans un drama...) lié à l'affaire des os papillons ce qui viendra boucler le cercle des relations entre les personnages. Ces interactions sont assez naturelles et ils forment une équipe très efficace. On peut noter un rapide effacement du petit Shotaro au profit de Sakurago qui devient plus ou moins le personnage principal du drama. Il faut dire qu'elle a un caractère peu ordinaire qui prend le dessus, son coté froid étant une facade pour se proteger des relations humaines. Elle n'en est pas moins une véritable experte en os, et finalement c'est bien elle qui résoud les enigmes. En effet, c'est elle la professionnelle de l'os et à ce titre, c'est elle qui va orienter les autres. Et tous les personnages, policiers compris, la suivent ce qui en fait vraiment le personnage central au lieu du duo que j'avais préssenti au départ.

Les résolutions des enquetes annexes sont un peu le coté moins bon du drama, c'est elle bien évidement qui s'en charge dans une sorte de rituel hérité du manga, dans lequel elle réfléchi très fort et trouve la solution. Le spectateur est alors un peu exclu du processus, dans la mesure où elle fait ses réflexions dans sa tête.

 

En bref, c'est un drama bien sympathique grâce notamment à un personnage mystérieux et froid mais extrêmement charismatique. Les personnages et les enquêtes sont suffisament interessantes pour pallier la régularité scénaristique toujours un peu présente dans ce genre de drama. J'ai passé un bon moment avec ce drama, qui même si il est parsemé d'ossements et de cadavres, présente également une "équipe" de personnages agissant ensemble comme une grande famille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article