[Cinéma] Le film de la semaine #26

Publié le par Yuuki

Le film de la semaine

Pour cette nouvelle semaine, aventurons-nous dans un pays inédit sur ce blog, le Canada pour un film policier bilingue... Mais trêve de bavardage, place au film de cette semaine, nous parlerons donc de ...

____________________________________________

Bon Cop, Bad Cop

Année : 2006 - Pays : Canada - Durée : 116 mn - Réalisation : Erik Canuel - Scénario : Alex Epstein, Kevin Tierney, Leila Basen, Patrick Huard - Casting : Colm Feore, Louis-José Houde, Lucie Laurier, Nicolas Canuel, Patrick Huard

 

~ Bande annonce ~

Un officier anglophone de Toronto et un flic francophone de Montréal doivent collaborer pour résoudre un crime.

Netflix

Bon cop, Bad cop est un film réussi, dans le genre comédie policière. L'intrigue est classique, appelle à une suite (qui existe d'ailleurs) mais le film, en plus de reposer sur des gags de situation utilise également la particularité de la double langue. A moitié en anglais donc, et à moitié en français québecois (qui est en quelques sorte aussi une langue étrangère pour moi...^^)

L'histoire commence par un meurtre, le cadavre étant exposé à la limite entre Quebec et Ontario, les polices des deux juridictions se rendent sur place. Martin Ward, anglophone de Toronto, respecte la loi à la lettre alors que David Bouchard de Montréal parle français et ne suit que les lois qu'il crée lui-même. Leur collaboration forcée pour résoudre l'enquête ne sera pas de tout repos...

 

L'enquête, l'intrigue elle-même met beaucoup de temps à être claire, les motivations du tueur, la logique des meurtres, tout cela est un peu confus. Mais le duo se découvre encore et monopolise un peu l'écran, alors le manque de clarté de l'affaire n'est pas vraiment un frein au visionnage. L'interêt étant d'opposer deux cultures très différentes, deux langues et deux caractères. C'était pour moi, une comédie policière très drôle mais également une plongée culturelle au Canada.

Le langage, qui frappe tout d'abord le spectateur français par les différents accents très prononcés mais également par d'innombrables jurons. Qu'ils soient en anglais ou en français, ils sont très très présents mais pas vraiment choquant. Les deux flics se supportent difficilement et il est assez naturel que leur vienne ce genre de langage... Et pour un spectateur français non habitué à ces sonorités d'outre-Atlantique, ça en devient même très amusant !

Il faut avouer par contre que le film rentre parfaitement dans le moule du film policier comique et que les ficelles utilisées sont plus ou moins connues (et reconnues). Mais il n'est écrit nulle part que le cinéma se doit d'être innovant et intellectuel, et parfois dans la vie, un film sans prétention passe beaucoup mieux qu'une oeuvre complexe. J'avoue ne trouver que peu de choses à dire sur Bon cop, bad cop, il fait le boulot sans faire de vagues. J'ai ri, beaucoup ri, et je regarderai la suite, mais objectivement il n'y a pas grand chose dans ce film.

En bref, un film qui exloite parfaitement de vieilles ficelles de la comédie policière en y ajoutant une flopée de jurons en langue étrangère. Un duo façon "chien/chat" forcé de coopérer sur un fond de meurtres en série aux motivations bien floues... Un bon film reposant pour les fins de semaines difficiles, sans plus de qualité que celle de nous faire rire. Et c'est déjà bien !!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article