[Cinéma] Le film de la semaine #33

Publié le par Yuuki

Le film de la semaine

Pour cette nouvelle semaine, testons l'adaptation d'un célèbre manga de shinigamis et de monstres affreux... Mais trêve de bavardage, place au film de cette semaine, nous parlerons donc de...

____________________________________________

Bleach - ブリーチ

 

Année : 2018 - Pays : Japon - Durée :  mn - Réalisation : Shinsuke Sato - Scénario :  Daisuke Habara - Casting : Sota Fukushi, Hana Sugisaki, Taichi Saotome, Miyavi, Ryo Yoshizawa, Yu Koyanagi, Erina Mano, Seiichi Tanabe, Yōsuke Eguchi, Masami Nagasawa

Ce film est une adaptation du manga Bleach de Tite Kubo

~ Bande annonce ~

Ichigo Kurosaki est un lycéen d'une quinzaine d'années qui a la particularité de voir des fantômes depuis son enfance. Un soir pourtant ce n'est pas un fantôme qui lui apparait mais Rukia Kuchiki, une jeune shinigami et un hollow, sorte de monstre venu dévorer les âmes de sa famille. La vie du jeune homme sera changée à jamais à l'issue du combat de Rukia pour protéger ceux qu'il aime...

Alors pour commencer, j'attends ce film depuis l'annonce de son existence, avec une impatience extrême. Parce que c'est un manga que j'ai adoré, un animé que j'ai beaucoup aimé et que j'étais très curieuse de le voir adapté en live action. Non sans une petit crainte car les adaptations en live action ne sont pas toujours formidables. Les effets qui passent particulièrement bien en manga et en animé sont parfois desastreux en live action. Pour exemple, l'adaptation improbable Pretty Guardian Sailor Moon... Bleach étant un manga basé sur des personnages surnaturels avec des pouvoirs pas franchement copains avec les lois de la physique, ça me semblait quand même être un peu risqué, faisable sûrement, mais risqué. Je vais tuer le suspense dans l'oeuf et balancer directement que c'est très réussi dans le film. Globalement je suis très contente de cette adaptation, que ce soit les arrangement de l'histoire, les incarnations des personnages ou les effets spéciaux, tout me semble réussi. C'est je pense pour cela que la petite peluche animée et agaçante Kon n'a pas été intégrée dans le film. Au delà de ma petite déception, je me suis souvenue que la dernière série que j'ai vu avec une peluche animée c'était Happy, et ça tombe vite dans le délire total.

 

Pour moi le point un peu moins réussi du film est la bande musicale. Si le manga en est dépourvu, l'animé possède une splendide musique correspondant parfaitement à chaque scènes et situations. Je ne sais pas si c'est un choix assumé ou une question de droits, mais j'ai été surprise et un peu déçue de ne pas retrouver la même bande son dans le film. Même si c'était déjà une adaptation, la musique de l'animé faisait partie pour moi de l'univers Bleach. La bande son du film, plus orientée rock, n'est pas aussi percutante et inoubliable et c'est un peu dommage.

En ce qui concerne l'histoire, elle se doit de respecter les codes implicites de l'adaptation en recréant l'univers d'origine le plus fidèlement possible. Elle est cependant légèrement remaniée pour impliquer certains personnages plus rapidement qu'à l'origine. Mais c'est fait de manière réfléchie pour ne pas frustrer le spectateur qui veut voir l'adaptation de son manga adoré et pour permettre à celui qui ne le connait pas d'entrer rapidement dans la compréhension de l'intrigue et des personnages. Même si, je pense, les premières minutes peuvent être un poil déconcertantes pour un novice, cela reste compréhensible et le petit flou potentiellement généré par la première scène n'est pas vraiment bloquant et s'éclaire rapidement. J'ai trouvé que les entrainements d'Ichigo avec Rukia prenaient pas mal de temps de film, mais cela est sans doute nécessaire pour passer l'idée qu'il galère un peu à acquérir les compétences requises pour son nouveau boulot spirituel...

Nous retrouvons donc les personnages qui ont fait l'histoire d'origine, qui l'ont portée et fait vivre pendant 74 tomes pour sa version papier et 366 épisodes pour sa version animé. Formidable travail de recherche d'acteurs, d'écriture et d'interprétation, le résultat en est bluffant.

Sota Fukushi est Ichigo, ce lycéen au caractère bien trempé et aux cheveux oranges. Vivant avec son père et ses deux soeurs, sa famille lui est précieuse (même si comme tout ado, il se refuse à le leur dire ^^) Aussi à l'aise dans le registre comique des scènes familiales agitées que dans la solemnité de sa nouvelle fonction, Fukushi devient litéralement ce personnage qui n'avait jusqu'alors existé que dans l'imaginaire des millions de fans. Et en faire une interprétation qui plait au plus grand nombre est un tour de force. Exercice réussi !

Crédit img : Allociné

 

Hana Sugisaki quant à elle, donne vie à Rukia Kuchiki, jeune shinigami qui débarque dans la ville et dans la vie d'Ichigo. Je n'avais pas revu Sugisaki depuis l'épisode 3 du bizarre Shinigami-kun, et je l'ai retrouvée avec plaisir dans ce rôle. Elle interprète brillament le caractère fort et un peu provocateur de la jeune femme, ainsi que son attachement au humains qu'elle protège. Ses faiblesses et son besoin de proteger les autres sont également bien perçus. Tout ce qui fait Rukia est là, en dehors peut être de la mèche qui lui barre le visage, mais je fais vraiment la chipoteuse là...

Crédit img : Allociné

 

Taichi Saotome devient Renji Abarai, un shinigami dynamique et belliqueux, reconnaissable à ses tatouages tribaux sur le visage. Renji est sûr de lui, de sa force et de ses capacités et il est également très loyal à son capitaine. L'arrogance et l'estime de soi qui caractérisent Renji sont parfaitement interprétées de même que ses performances au combat. C'était un de mes personnages préférés (avec tous les autres en fait) dans le manga et son adaptation en chair et en os ne m'a pas déçue.

 

Je ne peux pas manquer de vous souligner la présence de Takamasa Ishihara, le célèbre chanteur Miyavi dans le rôle du glacial capitaine Byakuya Kuchiki, grand frère de Rukia et supérieur direct de Renji. Si la première impression de ce personnage m'a destabilisée, l'interprétation de Miyavi est impeccable. Son inflexibilité, son apparente insensibilité et ses capacités au combat en font un personnage dangereux. Cette difficulté à le cerner complètement qui fait le personnage dans le manga est bien perceptible dans sa version live ; par un calme à toute épreuve, il semble pouvoir sortir vainqueur de n'importe quel combat.

 

Les amis lycéens d'Ichigo sont eux aussi présentés dans le film, mais plus en retrait par manque de temps pour pouvoir developper leurs personnalités sur la durée du film. Mais leur présence à tous inspire l'idée d'une possible suite au film. On retrouve donc Erina Mano dans la peau de Orihime Inoue, bien discrète et avec quelques centimètres de tour de poitrine en moins, Ryo Yoshizawa est le fier archer Quincy Uryū Ishida et Yu Koyanagi incarne le très fort mais néanmoins très discret Sado Yasutora. Moins utilisés que dans le manga, ils permettent pourtant de placer Ichigo dans un environnement dans lequel on devine des personnalités aux capacités exceptionnelles.

Le film en lui-même est joliment réalisé, avec des monstres et des scènes de combats réussis. Le défi était de taille, les hollows, monstres qui menacent les âmes vivantes sont des créatures assez moches dans le manga et pourraient tourner facilement au délire burlesque une fois passés en live action. Ma mémoire se souvient encore des méchants en plastique gonflable des Power Rangers de ma jeunesse... Mais là, pas de plastique, ni de costumes ridicule, les monstres de Bleach sont, si ce n'est pas crédibles faut pas abuser, au moins correctement réalisés. Quand on voit le visuel de Grand Fisher, hollow de son état, on ne peut qu'approuver le travail réalisé. Ce qui apporte un peu de piquant et de danger à l'histoire, parce que si on n'y croit pas une seconde, alors le film est foutu car il se base principalement sur ces créatures et le danger qu'elles représentent.

 

Pour terminer, à mes yeux, le boulot d'adaptation est réussi, le travail de création des monstres est parfait et l'interprétation des personnages donne réellement vie à Bleach. J'ai vraiment apprécié le film car d'une part, il est très bien fait, et d'autre part il m'a replongée non sans une pointe de nostalgie dans le temps où je découvrais au fur et à mesure de sa publication l'intrigue et les personnalités dans le manga. Cependant, je ne sais pas ce à quoi ressemble le film avec les yeux de quelqu'un qui ne connais pas l'univers de Bleach, je suis assez curieuse de savoir, n'hésitez pas à me laisser votre avis.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article