[Série turque] Le protecteur d'Istanbul

Publié le par Yuuki

Le protecteur d'Istanbul
Hakan: Muhafız

Titre original : Hakan: Muhafız
Pays : Turquie
Année : 2018
Episodes : S1 (10ep) - S2 (8ep) - S3 (7ep) - S4 (7ep)
Réalisation : Can Evrenol, Umut Aral, Gönenç Uyanık
Avec :
Çağatay Ulusoy : Hakan Demir    
Ayça Ayşin Turan : Leyla Sancak    
Hazar Ergüçlü : Zeynep Erman
Yurdaer Okur : Kemal Erman
Okan Yalabık : Faysal Erdem
Mehmet Kurtuluş : Mazhar Dragusha

~ Bande annonce Netfilx (vostfr) ~

Cette série a été créée d'après Karakalem ve Bir Delikanlının Tuhaf Hikayesi de la romancière Nilüfer İpek Gökdel (2016)

 

Dans ma (très) longue pause drama, je m'aventure dans les séries d'origines variées, et Netflix aidant, je suis tombée non pas sur "le film turc, là", comme on appelle désormais l'adaptation du coréen 7beonbangui Seonmul, mais sur une série turque là. A première vue dans le style fantastique, le résumé de la plateforme était assez engageant pour que je me lance dans les trois saisons (disponibles au moment du visionnage) réunissant à elles trois 25 épisodes, j'apprendrai à la fin de la saison 3 qu'il en existe une quatrième. Et au moment où Sainte-Sophie redevient une mosquée, c'est l'occasion de la voir une fois encore en tant que musée. Cette série, fantastique donc, met en scène un homme qui sera l'élu et qui devra protéger le monde d'affreux immortels. Un scénario assez basique en somme, pour une série qui pourrait passer inaperçue. Mais l'intrigue se déroule à Istanbul ce qui apporte un dépaysement permet à la série de se démarquer. Avec des jolis plans aériens de la ville et des alentours et une bande son composée intégralement de chansons turques la série gagne un peu de piment. Les personnages attachants terminent d'accrocher le spectateur et c'est parti pour sauver le monde !!

Hakan: MuhafızHakan: MuhafızHakan: Muhafız
Hakan: MuhafızHakan: MuhafızHakan: Muhafız

Hakan: Muhafız

La première saison met en place l'histoire celle de Hakan, l'élu et des Loyaux, sorte de secte qui doit le protéger, et l'aider à sauver le monde. Et c'est parfois un peu long, surtout que comme quasiment tous les héros élus, Hakan commence par nier le truc. Les Loyaux qui sont sensés lui apprendre le métier sont un peu démunis, d'autant que Hakan est un peu empoté au départ et que Zeynep, Loyale désignée pour tout lui apprendre n'est pas spécialement patiente. L'Elu qui vient d'en bas pour s'élever au rang de sauveur de l'humanité, c'est une vieille ficelle, mais ça fonctionne, la série démarre dans un quartier très populaire et Hakan va petit à petit s'élever dans la société en même temps qu'il va accepter son destin. Sans jamais faire vraiment partie de l'élite, il va côtoyer les plus grands en nous faisant découvrir cette autre facette de la ville. Le mystère plane au départ sur l'identité du dernier Immortel, menace suprême pour l'humanité. Bon, on va pas se mentir, l'Immortel, il est cramé rapidement, mais en bon spectateur on va faire semblant de pas avoir capté... J'ai trouvé vraiment sympa que le motif affiché de l'immortel ne soit pas détruire le monde sans plus de raison. Le personnage a été un peu plus travaillé niveau psychologie, au moins dans la saison 1. A tel point qu'on peut se demander si un status quo n'aurait pas été possible au lieu de lui rentrer dans le lard en faisant n'importe quoi. Les saisons suivantes anéantiront cette idée, c'est un vrai méchant et faut lui rentrer dans le lard. Hakan prend un peu d'assurance vers la fin de la saison, ce qui lui permet de prendre de bonnes décisions de merde qui feront basculer la série vers la saison suivante.
 

Hakan: Muhafız Saison 1Hakan: Muhafız Saison 1
Hakan: Muhafız Saison 1Hakan: Muhafız Saison 1

Hakan: Muhafız Saison 1

La deuxième saison s'oriente vers le combat Hakan contre les Immortels, avec toujours de bons moments d'action, mais aussi encore et toujours des décisions débiles de Hakan. Car voyez-vous, Hakan c'est pas le genre de mec qu'on peut commander comme ça, donc même si moi je trouvais que Zeynep avait de bien meilleures idées que lui, je crois qu'il n'en a jamais suivi aucune. J'ai trouvé ça parfois vraiment agaçant, j'ai fini par me demander si ce n'était pas une tactique scénaristique pour tenir une saison de plus. C'est aussi à cette saison que m'est apparu clairement que la série est un peu trop centrée sur son personnage principal (en même temps elle en porte le nom, donc on était prévenus), et oublie rapidement ses personnages secondaires, elle a même tendance à un peu trop les tuer, maladroitement parce que souvent c'est que Hakan a encore merdé... Je ne suis pas contre quelques dommages collatéraux mais il arrive un moment où ça devient trop, et le héros les oublie, tout comme la série qui se focalise alors sur d'autres personnages secondaires (voués à la mort, on l'aura bien compris). Du coup il y a un moment où c'est un peu blasant, ce moment où on se dit "ouais, ce perso là, il va mourir. Je sais pas comment, je sais pas quand, mais bientôt".

Hakan: Muhafız Saison 2Hakan: Muhafız Saison 2Hakan: Muhafız Saison 2
Hakan: Muhafız Saison 2Hakan: Muhafız Saison 2

Hakan: Muhafız Saison 2

La troisième, et ce que je pensais être la dernière saison se concentre donc sur le dernier combat, contre le plus fort et le plus mystérieux des Immortels. Encore une fois, j'avais capté pas mal d'éléments et deviné l'identité de cet immortel, mais j'ai trouvé assez normal que Hakan ne le devine pas. Disons qu'avec les éléments qu'il avait c'était chaud, et vu sa capacité de déduction un peu naze... Enfin bref, la suite de la saison m'a donné raison. Cette saison débute dans un environnement limite apocalyptique, l'accumulation de mauvaises décisions et de malchance des deux premières saison se paye maintenant. La fin en revanche est des plus surprenantes. Mais pas surprenantes dans le sens "c'est du génie j'avais tellement pas vu venir ça, whouah!!". J'admets que je n'avais pas vu venir ça et que je n'ai pas compris le sens de cette fin. C'est ce que j'avais écrit après avoir fini la série. Enfin la saison 3, quand je croyais encore que c'était la fin.

Hakan: Muhafız Saison 3Hakan: Muhafız Saison 3
Hakan: Muhafız Saison 3
Hakan: Muhafız Saison 3Hakan: Muhafız Saison 3Hakan: Muhafız Saison 3

Hakan: Muhafız Saison 3

Et le twist final, c'est qu'il y a en réalité une quatrième saison !!! Ce qui explique que ce que j'ai pris pour la fin dans la troisième est vraiment très chelou pour une fin. Ce n'en est pas une ! Et si pour une fin de série c'est pas terrible, pour une fin de saison c'est un chouette virage plein de promesses. Cette dernière saison est un peu plus spéciale que les autres et il est difficile d'en parler sans spoiler les trois d'avant, mais elle contient encore des réactions improbables de son héros et quelques scènes que j'ai trouvées particulièrement réussies. Pas dans la beauté de la réalisation, les jolis plan d'Istanbul, c'est plutôt dans la première saison, là c'est plus dans le sens émotionnel, il y a quelques réussites à mes yeux. Et pour le coup, la fin clos vraiment l'histoire, de manière incontestable en ne laissant aucune place pour une saison 5. Et j'ai trouvé ça bien aussi.

Hakan: Muhafız Saison 4Hakan: Muhafız Saison 4Hakan: Muhafız Saison 4
Hakan: Muhafız Saison 4

Hakan: Muhafız Saison 4

En bref, c'est une série que j'ai regardé par hasard, par curiosité et que j'ai d'une manière générale bien aimée. Sans grande nouveauté scénaristique, avec un petit coté hécatombe systématique agaçant, mais avec aussi des personnages sympas, même le héros et une intrigue entrainante. Avec une réalisation qui plonge le spectateur au coeur d'Istanbul, la série à cette petite facette dépaysante qui la fait sortir du lot. Sans la recommander absolument, je pense qu'elle mérite une petite attention, au moins juste pour tester.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article