[Drama Coréen] Two weeks

Publié le par Yuuki

Two Weeks
(article sans réel spoiler)

Pays : Corée
Année : 2013
Episodes : 16
Cast :

Lee Jun Ki : Jang Tae San
Park Ha Seon : Seo In Hye
Ryu Su Yeong : Im Seung Woo
Kim So Yeon : Park Jae Kyung
Lee Chae Mi : Seo Soo Jin


 

Résumé sans spoiler : (^^) Jang Tae San est un mec un peu naze, un peu louche et aussi relativement agréable à regarder. Sa petite vie de looser roule comme sur des roulettes lorsque sortie de nulle part, son ex vient lui brandir sous le nez sa fille malade et lui demande de l'aide. Lorsqu'il s'engage à sauver la fillette par un don de moelle osseuse, il ne s'imagine pas un instant que la vie dans sa grande bonté lui collera la police et des gangsters aux trousses, et qu'il lui faudra survivre sans se couper pendant deux semaines. Et deux semaines, c'est très court et à la fois très long...

Pourquoi j'ai regardé : Et béh... le challenge et le style du drama. ET OUAIS même pas pour le casting, même si c'est un bonus carrément non négligeable.

Parce que voyez-vous, j'avais déjà tenté l'année 2013 du challenge en me lançant tête baissée dans Basketball, un drama que j'avais... heu... oublié de continuer tellement je me suis fait chier devant les 7 premiers épisodes. Du coup, en cherchant spécifiquement des dramas de 2013, je me suis souvenue que j'avais celui là dans ma liste-infinie-de-drama-à-voir et il me semblait sympa pour changer un peu des saga fantastiques et des romances naïves. Et hop.

Est-ce que j'ai aimé : Ha c'était bien oui. J'ai eu parfois peur pour ce pauvre Tae San, souvent j'avais de la peine pour lui parce que la vie s'acharne un peu pour le coup, mais l'ensemble est rondement mené. Le personnage principal est complètement cerné par les ennuis, alors que bon, lui à la base, il ne demandait qu'à être le pauvre type qu'il a toujours été, mais vivant de préférence. Parce que c'est plus pratique pour faire des trucs. Mais on a un peu l'impression que plus il veut être vivant, plus il y a de gens qui voudraient le voir mort, du coup sa vie c'est très compliqué...

Et faut dire que les méchants sont très lourdement armés :

Pour éviter de spoiler, ce qui ne serait pas très gentil, je vais me concentrer un peu sur les personnages et moins sur l'intrigue en elle-même. Je ne voudrais pas vous gâcher le drama...

Jang Tae San

C'est un peu un raté, qui vivote tranquille en bossant dans une boutique de prêteur sur gage et en faisant quelques extra dans des clubs manifestement... Mais tout bascule quand son passé refait surface, quand son ex débarque sortant de son chapeau une petite fille malade qui a besoin de son papa. Enfin de sa moelle osseuse pour être plus précis, le reste du papa étant plutôt secondaire pour la fillette, aux dires de sa maman. Et là, du connard fini on assiste à la transformation de Tae San qui finalement est bien content d'avoir une fille...
Le coté interessant du personnage est que le drama montre bien son évolution, ses prises de conscience, de risque aussi. Loin de son désinterêt passé pour son propre enfant, il developpera un réel instinc paternel et son implication dans la guérison de la fillette grandira en même temps. Mais il est quand même toujours un mec qui n'a pas de bol, et quand même souvent j'ai eu pitié de lui, le type abandonné de tous, poursuivi par la police complètement incompétente (sauf dans l'aggravation de la situation), et en plus il lui arrive des tonnes de trucs les plus improbables du monde... Et lui, bonne poire, il accepte le challenge de la vie, et tente de tout surmonter comme un héros un peu bancal, mais plus ou moins efficace. Et c'est pas toujours fastoche...

 

Seo In Hye

C'est l'ex de Tae San, celle qui débarque dans sa vie pour demander de l'aide sans savoir qu'elle lui apportera surtout un gros point faible face aux méchants, mais ça, elle pouvait le prévoir... En dehors de sa tête qui a l'air de dire "Pitié, jveux pas manger mes épinards", elle est directe et franche avec Tae San, mais un peu moins avec son fiancé actuel ce qui est complètement con et pénalise pas mal tout le monde. Mais elle a le droit de porter une charlotte bleue ou blanche affreuse 70% du temps donc, ça doit pas la mettre de super humeur non plus.
Ce qui est interessant avec elle, c'est comment elle va gérer les relations et les sentiments avec les deux hommes de sa vie, l'un, flic et l'autre en cavale. La voir ne pas vouloir prendre un parti, hésiter, elle n'a pas d'autre solution que de faire confiance, mais auquel ? Et si elle pouvait être un peu plus que spectatrice du drame qui se joue... C'est pas toujours très efficace, mais elle est finalement très forte compte tenu de sa situation.

 

Im Seung Woo

Le fiancé actuel de In Hye, flic de son métier et très attaché à la petite fille. Malheureusement il est frappé de la terrible malédiction qui frappe la police des drama coréens : il est pas hyper efficace et des fois carrément débile. Et il porte pour couronner le tout des T-shirts au col trop large que j'ai trouvé super moche pendant tout le drama. Et c'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. (Imaginez, vous êtes dans l'histoire, le suspense et tout et à CHAQUE fois qu'un personnage apparait vous vous demandez impulsivement ce que le styliste du tournage s'est dit en lui proposant la tenue... C'est marrant une fois, mais ça pête un peu le suspense...) En dehors de ses moments de débilité propre à son métier dans les dramas, il est quand même très intègre et mettra un point d'honneur à poursuivre Tae San parce que c'est bien marqué dans tous les manuels : les policiers arrêtent les criminels. C'est une grosse tête de mule, mais il apparait tout de même comme un mec sympathique et un potentiel mari assez fiable...

 

Park Jae Kyung

C'est l'autre personnage au passé douloureux du drama. Mais elle a réussi socialement et est une procureur au tempérament un peu costaud. Cependant elle est toujours à la recherche d'indices et de preuves pour inculper ceux qu'elle considère comme responsables de la mort de son papa... et hasard du destin, son intervention dans une affaire de meurtre déclenchera l'avalanche de problèmes qui submergera Tae San. Merci bien la justice quoi !!! Mais malgré sa quête de revanche, elle sera sans doute la première à douter de la réelle culpabilité de Tae San et son soutient sera une grande aide pour le malheureux. Elle est accompagnée d'un assistant looké comme Clark Kent et d'une efficacité remarquable, moi je l'ai adoré... le mec en 30sec il te trouve les infos que les flics à 12 ils arrivent toujours pas à trouver au bout de 3 jours... C'était un peu mon héros ce type, mais je m'éloigne du personnage de Jae Kyung ^^

 

Poussinette Seo Soo Jin

Soo Jin est la fille biologique de Tae San, mais n'a jamais connu son père. Elle souffre d'une leucémie et son futur est compromis, mais un possible don de moelle osseuse de son père fait renaître l'espoir. Espoir qu'on n'a jamais vu disparaitre dans les yeux de l'enfant, car si la mère parait parfois à bout, la fillette croit en son père plus que tout le monde et jamais ne doute de lui. Elle est choupinette comme une enfant de 7 ans et comme une enfant de 7 ans elle "voit" bien plus de choses qu'on ne le pense. C'est un personnage clé car c'est elle qui est à l'origine du combat de Tae San pour survivre, lui qui ne croyait plus en la vie, il trouve en elle un but. Et de suite, c'est mieux d'être vivant, quand on a un but. Et il est super cute en bonnet ce but.

Est-ce que je le recommande : Ma foi oui, pour qui aime les dramas policiers, les dramas d'action, les dramas où on conduit une moto les deux mains attachées, les dramas où y'a des gros enjeux et du suspense et les dramas de Lee Jun Ki, pour tous ceux-là, ça convient ! Pour tous les autres, il faut essayer quand même...

Et même que ça parle de sirène.  #argumentenbétonarmé #plusdexcuses

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article