[Animation] La colline aux lapins

Publié le par Yuuki

La colline aux lapins 

Titre original : Watership Down
Pays : Irlande - UK
Année : 2018
Episodes :  4x50 mn
Casting (VO)
James McAvoy : Hazel
Nicholas Hoult : Fiver
John Boyega : Bigwig
Ben Kingsley : General Woundwort
Gemma Arterton : Clover

 

La série est une adaptation d'un livre que je n'ai pas lu. Apparemment très connue outre Manche, cette histoire avait déjà été adaptée en long métrage (que je n'ai pas vu non plus). Si vous avez des avis sur le livre et/ou le film, n'hésitez pas à m'en parler en commentaire. Ne connaissant donc pas du tout le livre ni même l'histoire, je ne sais pas pourquoi cette série s'est retrouvée dans ma liste à voir sur Netflix. Mais elle y était bel et bien et un soir j'ai fini par lancer le premier épisode, sans trop y croire je dois l'avouer. Une histoire de lapins en animation, ça me paraissait pas fou-fou on va dire. Et bien erreur, j'ai beaucoup aimé suivre et vivre les aventures de Fiver et Hazel.

Le premier épisode démarre sur des animations 2D, style ombres chinoises pour nous raconter une légende, celle du prince lapin qui reçoit en cadeau une bonne paire de pattes arrières et un bon petit conseil de survie : s'en servir.

La Terre tout entière sera ton ennemie, Prince-aux-mille-ennemies, chaque fois qu'ils t'attraperont, ils te tueront. Mais d'abord, ils devront t'attraper... Toi qui creuses, toi qui écoutes, toi qui cours, prince prompt à donner l'alerte. Sois ruse et malice, et ton peuple ne sera jamais exterminé.

A la base de l'histoire il y a Fiver, un petit lapin qui a des visions de l'avenir mais aucune position dans la hierarchie lapinesque. Du coup il a du mal a faire passer le message du danger imminent qui arrive. Heureusement, son frère a un peu plus de charisme et un petit groupe de lapin les suivra dans une aventure vers l'inconnu. Dès le début de la série, la garenne est représentée comme une societé à la hierarchie bien en place, un peu comme une société humaine en quelque sorte. Les décors sont jolis, scindant la mini-série en 3 temps, dans 3 espaces différents. La garenne de départ, dans laquelle les deux frères Hazel et Fiver ont un statut social peu élevé, c'est une société bien installée. La terrifiante garenne d'Effrefa, qui prive ses lapins de liberté sous pretexte de mieux les protéger et la garenne finale dans laquelle Hazel et Fiver finirons par s'épanouir (mais qui semble tout de même conserver un système hiérarchique)

Passé l'intro en 2D et ombres chinoises, les lapins sont en animation 3D, pas extraodinaires mais réussis tout de même. Ils ressemblent tous bien à des lapins, pas des animaux en peluche aux allures humaines comme dans les dessins animés pour enfants. Créations réussies également dans le sens où les lapins se ressemblent évidement, ce sont tous des lapins, mais chacun est tout de même différent en fonction de sa personnalité, ce qui permet de les identifier rapidement. Les humains par contre sont peu représentés mais aussi de qualité moins bonne que les lapins. J'ai trouvé qu'ils ressemblaient beaucoup à tous les humains de dessins animés pour enfants, autant dans le design que dans la personnalité. Sans doute parce que les vrais personnages principaux de la série, ce sont les lapins. Mais tout de même ça aurait été intéressant de faire des humains moins caricaturaux.

Fiver est une personnalité discrète de la série mais un personnage plus ou moins central car si c'est Hazel qui prend les décisions et que les autres suivent, c'est sur les visions de Fiver qu'il se base. Nous ne saurons pas pourquoi ni comment Fiver a ces visions, mais elles servent de point de départ à la série, prédisant la catastrophe qui va détruire la garenne de départ. Hazel, le grand frère de Fiver n'a pas de visions mais pas mal de charisme et un petit groupe de lapin le suivra dans ses aventures loin de leur garenne d'origine. Si il ne montre pas de suite un caractère fort de leader, il se développera au fur et à mesure de la série, on le verra évoluer et apprendre de ses erreurs.

On peut noter que si la série est une série d'animation, son contenu n'est pas vraiment adapté pour des enfants petits. En partie parce que certaines scènes sont assez violentes, voire sanglantes, mais aussi parce que la série aborde des thèmes assez matures, comme les fondements d'une société, son évolution, comment exister dans cette société, la place de la liberté au sein d'un groupe... L'idée de suivre un groupe de lapin, dans leur société, dotée de leur propre mythologie, de leur langue est assez farfelue mais fonctionne parfaitement. Le lapin est une proie pour pas mal de prédateurs, dont l'homme mais pas seulement et leur épopée tiendra le spectateur en haleine pendant les 4 épisodes, sans temps mort ni ennui.

[Animation] La colline aux lapins
[Animation] La colline aux lapins[Animation] La colline aux lapins[Animation] La colline aux lapins
[Animation] La colline aux lapins[Animation] La colline aux lapins

Publié dans Animation, Watership Down

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article